sábado, novembro 15, 2008

LA PRISON

Vaste bâtiment, austère et triste,
Que de mystères et secrets se cachent
Derrière tes murs ! !

Je dis le mot de passe
Et tes grilles m'accueillent,
Tes portes s'ouvrent pour moi,
Pour sur moi se fermer.
Le lourd cadenas, derrière moi,
Est fixé. Son bruit sec
Me fait passer un frisson sur l'échine.
Quel bonheur que je sache
Qu'après je sortirai !

Me voilà dedans.

Les gardiens, aimables, me saluent
Poliment.
Le Chef, homme du monde, et charmant,
Va faire sa ronde habituelle,
Il me montrera ce qui peut
M'intéresser.
Différent des autres, ce "cachot"
Est propre, spacieux, et surtout
Un calme bienfaisent parait y régner.
Ici, aucun donjon, pas une seule oubliette,
Ni chambre de tortures pour tristes prisonniers.
Quelques grandes salles pour petits malfaiteurs,
Plusieurs belles chambres pour criminels instruits,
Une petite pharmacie et une infirmerie.
La nourriture est simple, mais bonne et nourrissante,
Plusiers des habitués sont nourris par les siens.
Au fond, c'est un hôtel que les "clients"
Ne doivent quitter et on m'informe
Que souvent même des condamnés,
A leur libération, sont désireux
D'y habiter plus longtemps.
Des femmes, il y a peu ;
Elles sont en bas, dans une chambre claire,
Et s'occupent de couture.
En haute, une criminelle plus importante
Est seule. Les quelques paroles
Que j'échange avec elle
( Car elle parle l'anglais )
Me font douter
De sa pleine responsabilité.
Dans la cour et un peu partout,
Sont postés des soldats indigènes,
Baionette au canon, belles states de bronze,
Sentinelles impassibles
Que rien n'émouvra.
A l'intérieur, pourtant,
Cinq geôliers au total
Veillent à la sécurité
De deux cents prisonniers.
Cette poignée d'hommes déterminés
Font leur devoir, toujours alertes,
Mais bons, humains et sympathiques,
Admirons-les, saluons-les
Et remercions-les pour leur tâche ingrate.
Avec un gros soupir de soulagement
J'écoute, ma visite terminée,
La grande grille se refermer
. . . derrière moi ! !

Et je suis LIBRE !

Robert WENGRAF

11 Comments:

Blogger jalhouse said...

olà !!
Très beau texte français !!
muito bonito testa franceses !!!

Merci d'être passé par chez moi ...
Obrigado a ter passado por nmim.!!!

Un baiser de France.
Um beijo da França

4:15 da tarde  
Blogger Desnuda said...

Lindo poema...Embora´não adequado a realidade..Que bom ser livre!

Beijos!

10:31 da tarde  
Blogger kukilin said...

¡Y ahora en Francés!
¡Què lujo!
¡Viva la libertad!

¡Je t'aime beaucoup!
Baisers♥

11:44 da tarde  
Blogger Marco Rebelo said...

poesia francesa! :)

10:43 da manhã  
Blogger fgiucich said...

Te dejo un abrazo.

12:41 da tarde  
Blogger Cristina said...

Un superbe poème, plein de vérité!
Merci.
Boâ tarde, manuel.

2:17 da tarde  
Blogger mariam said...

Manuel,
não percebo nada de Francês :(

Livres, SEMPRE! embora a liberdade seja "mais livre" para uns que para outros (infelizmente!) :(

bom Domingo e melhor semana
um sorriso :)

mariam

2:38 da tarde  
Blogger Micas said...

Liberdade é um direito que infelizmente muitos ainda não conhecem...

O poema é muito bonito.
Fica bem :)

4:50 da tarde  
Blogger Alice Matos said...

Visitar prisões... certos de que as grades se fecharão nas nossas costas...
Outros ficam para trás... sem liberdade... justamente (ou não)...
Somos livres?


Belo poema...

Um beijo para ti, Manuel...

6:41 da tarde  
Blogger Verdinha said...

Nunca visitei uma prisão mas já estive numa embaixada onde todas as portas se fechavam atrás de mim com um horrivel e assustador ruído metálico !
Quelle bonne idée de poster u si beau poème en français !
Je te donne 20 sur 20 ! Bravo !

Bisous verts

10:30 da tarde  
Blogger freefun0616 said...

酒店經紀人,
菲梵酒店經紀,
酒店經紀,
禮服酒店上班,
酒店小姐兼職,
便服酒店經紀,
酒店打工經紀,
制服酒店工作,
專業酒店經紀,
合法酒店經紀,
酒店暑假打工,
酒店寒假打工,
酒店經紀人,
菲梵酒店經紀,
酒店經紀,
禮服酒店上班,
酒店經紀人,
菲梵酒店經紀,
酒店經紀,
禮服酒店上班,
酒店小姐兼職,
便服酒店工作,
酒店打工經紀,
制服酒店經紀,
專業酒店經紀,
合法酒店經紀,
酒店暑假打工,
酒店寒假打工,
酒店經紀人,
菲梵酒店經紀,
酒店經紀,
禮服酒店上班,
酒店小姐兼職,
便服酒店工作,
酒店打工經紀,
制服酒店經紀,
酒店經紀,

,

3:41 da tarde  

Enviar um comentário

Links to this post:

Criar uma hiperligação

<< Home